Il entre aux jeunesses communistes (Komsomol) en 1923, puis au Parti dont il devient un permanent en 1938. Il fait voter une série de lois visant à autoriser l'entreprise individuelle. Les bolcheviks hors-la-loi. Le long règne de Brejnev (18 ans) est marqué par l'immobilisme, ainsi que par le retour aux oripeaux de l'époque stalinienne. En décembre 1991, la fonction est abolie avec la dissolution de l'Union soviétique. Lorsque le Parlement russe tente de lui résister en 1993, il le fait plier par un bombardement et une prise d’assaut armée faisant 150 morts. Il meurt le 21 janvier 1924 à Gorki, près de Moscou. Mais les Alliés ne peuvent s’opposer à la soviétisation (parti unique dit communiste et modèle totalitaire) des territoires occupés par l'URSS, illustrée par le coup de Prague de 1948. La ville de Stalingrad, maintenant appelée Volgograd, a été nommée en son honneur. Il entre ensuite à l'école supérieure du parti et est envoyé en Moldavie, où il rencontre en 1950 Brejnev auquel il lie son ascension politique. En mars 1990, alors qu'il vient de cumuler l'ensemble des fonctions suprêmes à la tête de l'Etat et du parti, il se prononce pour le passage à l'économie de marché. Il échoue à revenir au premier plan politique et publie ses mémoires en 1996. Bien qu'ayant passé la totalité de la guerre à des fonctions politiques sans jamais réellement combattre, il en sort avec le rang de major général (il s’autoproclamera même Maréchal, plus tard, en 1976). Il sera l'un des principaux accusés absents des procès de Moscou. Né le 15 juin 1914 à Nagoutskaia, dans la province de Stavropol (Nord-Caucase), Iouri Vladimirovitch Andropov exerce brièvement les emplois de télégraphiste, projectionniste et même de batelier sur la Volga. Entre 1964 et 1967, Gorbatchev étudie à l’Institut agronome de Stavropol et y rencontre son second mentor, Andropov, chef du KGB. Le 15 mars 1990, une nouvelle réforme constitutionnelle transfère les pouvoirs dévolus auparavant au président du Soviet suprême au tout nouveau président de l'URSS. Mai 1945 L’URSS sort de la guerre à la fois meurtrie, exsangue et grandie. Il rédige ses mémoires et meurt le 11 septembre 1971 à Moscou. 63 198 vues. De 1918 a 1920 foi membro do Conselho de Defesa e comissário do povo para as nacionalidades, ... haviam aliado a Trotski. Staline forme, avec Zinoviev et Kamenev, un triumvirat pour prendre le contrôle de l’appareil du parti. En mai 1989, une réforme constitutionnelle crée le poste de président du Soviet suprême d'URSS qui, contrairement à ses prédécesseurs, est investi de réelles fonctions de chef de l'État. En 1953, le cinéma soviétique est moribond, le pays ne produit plus que quelques films par an. En 1895, il effectue son premier voyage à l'étranger pour rencontrer les membres du premier groupe marxiste russe (Libération du travail). Son court passage au pouvoir reste marqué symboliquement par la décision de l’Union soviétique en 1984 de ne pas participer aux Jeux olympiques d'été à Los Angeles, entraînant dans son boycott 14 pays de l'Est et alliés. Sa politique internationale joua un rôle capital dans la Guerre froide, notamment lors de la Détente puis du Regel. Durant les années 1950, Brejnev reste dans l’orbite de Khrouchtchev, qui le portera jusqu'au poste de chef honorifique de l’État soviétique. en 1922. La courte période Andropov à la tête de l’URSS est marquée par des tentatives de lutter contre la corruption et contre l’économie souterraine. Quand Andropov meurt début 1984, la vielle garde brejnévienne conservatrice se mobilise, écartant un jeune prétendant, Gorbatchev. Il restera en Ukraine de 1943 jusqu'à son rappel à Moscou en 1949. Il joue un rôle important dans la décision soviétique d'envahir le pays en 1956 et couvre, en novembre 1956, les massacres et l’écrasement de la révolution hongroise. Khrouchtchev gardera une image de réformateur. Élève brillant, il abandonne tôt ses études et devient social-démocrate en 1896. Critique vis-à-vis du pouvoir en place, il vit aujourd’hui à Moscou. Lire la suite ▼. Dirigeant de l’association France-URSS. Écarté par Gorbatchev, Eltsine se présente aux élections du printemps 1989, les premières où des candidats non officiels peuvent s’opposer aux candidats du parti. L'histoire a d'ailleurs retenu les noms de ces derniers et non ceux des dirigeants constitutionnels du pays. En décembre 1936, une nouvelle constitution est promulguée. Khrouchtchev devient, dès 1925, l'homme lige d'un vieux bolchévique, fidèle de Staline, Lazare Kaganovitch. L'Union soviétique est dissoute la même année. Le 30 décembre 1922, l'Union soviétique est formée. 30/06/1908. Spécialiste du Portugal. De juin à août 1922, la maladie progresse rapidement. Lire la suite ▼. En vacances en Crimée, Gorbatchev est victime d’un putsch à Moscou par les ultras conservateurs du parti le 20 août 1991. Si l’étau se desserre sur les prisonniers politiques, il n’est en revanche pas question pour Khrouchtchev de laisser la moindre liberté aux pays satellites de l’URSS (écrasement de la révolution hongroise en 1956). Iossif Vissarionovitch Djougachvili, dit Joseph Staline, est né le 21 décembre 1879, à Gori, en Géorgie. Lénine est le chef des bolchéviques. - une vidéo Actu et Politique.La propagande stalinienne. Dès la mort de Lénine en janvier 1924, Staline lance une campagne de calomnies contre lui. Lors de la scission de 1903, il s'oppose à Lénine et se rapproche des menchéviques. La Constitution soviétique de 1923 organise cet état de fait. La tension entre les grands reprend, avec notamment la crise des euromissiles. Vis-à-vis des pays de l’Est, Brejnev fait écraser dans le sang « les rêves de socialisme à visage humain » portés par la révolte de 1968 en Tchécoslovaquie et contribue à l'écrasement de la révolte de 1981 en Pologne. Questions similaires. À son retour à Saint-Pétersbourg, il organise le groupe illégal de « l'Union pour la libération de la classe ouvrière ». Lire la suite ▼, Tchernenko apparait comme un successeur probable à Brejnev. Gage de sa loyauté en Hongrie, Andropov est rappelé à Moscou en 1957. L’ère Brejnev est pourtant loin d’être pacifique : en 1979 Brejnev entraîne l'URSS et sa jeunesse dans le bourbier afghan. Lire la suite ▼, Entré au Politburo en février 1986, il joue sa propre carte, se positionnant sur une ligne plus libérale et en s’opposant nominalement aux cadres du Parti. Ses tentatives pour rentrer en Russie rencontrent l'opposition du gouvernement anglais. La dernière modification de cette page a été faite le 16 novembre 2020 à 20:23. Gorbatchev se place dans le sillage de son mentor, Andropov, qui prend la succession de Brejnev. Le dirigeant du PCUS pouvait par ailleurs cumuler ce poste avec celui de chef de l'État ou de chef du gouvernement, sans que le cumul ne soit ni systématique, ni constant. Il gardera par la suite ses distances avec les deux fractions, bolchévique et menchévique, en défendant longtemps la perspective d’une réunification du POSDR (Parti ouvrier social-démocrate de Russie). En 1955, à la fin de ses études de droit à Moscou, il rejoint sa province natale où il gravit les échelons de la hiérarchie du Parti, trouvant en Koulakov, le premier secrétaire du territoire de Stavropol, son mentor. Anna. Elu, il devient président du Parlement russe et s’appuie sur cette légitimité pour se poser en chef de la Russie et porte-parole de la « question russe ». Le 12 juin 1991, Eltsine devient le premier président de la République de Russie officiellement élu au suffrage universel. Il meurt le 5 mars 1953. Lire la suite ▼. Il l’accompagne à la conférence sur la coopération et la sécurité en Europe d’Helsinki en 1975, puis à celle de Vienne sur le désarmement en 1979. Né le 24 septembre 1911 dans un village de la région de Krasnoïarsk au cœur de la Sibérie, Konstantin Oustinovitch Tchernenko commence sa carrière au sein des jeunesses communistes (Komsomol). Cette dernière liste est beaucoup plus raccourcie que les précédentes. 1953 : Joseph Staline, dirigeant suprême de l'URSS meurt. Il crée la Quatrième Internationale, le 3 septembre 1938, défendant toujours la révolution mondiale en opposition au socialisme dans un seul pays. Le putsch d’août 1991 renforce sa légitimité et finit de discréditer l’outil principal du pouvoir central, l’appareil du PCUS, et Gorbatchev. Joseph Staline (19 mars 1946 - 5 mars 1953) Gueorgui Malenkov (6 mars 1953 - 8 février 1955) Nikolaï Boulganine (8 février 1955 - 27 mars 1958) Nikita Khrouchtchev (27 mars 1958 - 15 octobre 1964) Pourtant il devient premier secrétaire du parti en septembre 1953. Ce nom restera jusqu'en 1990. Avec la victoire sur l'Allemagne nazie, le prestige de Staline est considérablement grandi en 1945. C'est le 30 décembre 1922 que les congrès des soviets des Républiques socialistes soviétiques de Russie, d'Ukraine, de Biélorussie et de Transcaucasie décident de former l'Union des républiques socialistes soviétiques. Très vite, il évoque la nécessité de réforme profonde du système. Pourtant, le 10 novembre 1982, à la mort de Brejnev, il doit se résoudre à céder le pouvoir suprême et la place de secrétaire général à Andropov malgré une recommandation du comité central du PCUS. Révolutionnaire bolchevik et homme d'État soviétique d'origine géorgienne, dirigeant de l'URSS à partir de la fin des années 1920 jusqu'à sa mort en 1953 en établissant un régime de dictature personnelle absolue et transformant l'URSS en un État totalitaire. Joseph Staline est un politicien, un révolutionnaire et un dictateur russe. Il ne jouera qu'un rôle secondaire lors de l'insurrection d'octobre 1917. 25/06/1910. En mars 1919, la Troisième Internationale (l’Internationale communiste) est fondée, Trotski en rédige le manifeste. Léonid Ilitch Brejnev est né le 18 décembre 1906 à Dnipropetrovsk, en Ukraine, dans un milieu ouvrier. En juillet 1996, Eltsine est réélu président de la Fédération de Russie avec 53 % des voix contre 40 % pour le candidat communiste, une victoire modeste attribuée en partie au climat de guerre entretenu par le conflit tchétchène. Le conseil des commissaires du peuple est élu, avec Lénine à sa tête. 6) Quel président a dirigé l'URSS de 1927 à 1953 ? Lire la suite ▼. Son titre après la révolution de 1917, perpétué par la Constitution soviétique de 1918 (organisant la RSFS de Russie) était président du Conseil des Commissaires du Peuple (ou président du Sovnarkom). 1. Les dirigeants de l'État sont en général deux : le président du Parlement soviétique, qui est selon les différentes constitutions, le chef de l'État, et le dirigeant des ministres soviétiques, qui est lui le chef du gouvernement. Andropov, l’outsider, l’emporte, disposant d’un atout décisif : comme ancien dirigeant du KGB, il a pu mettre hors jeu plusieurs de ses rivaux en révélant des scandales où ils étaient impliqués. 7) A cause de quel pays la Première Guerre mondiale fut-elle déclenchée ? Lev Davidovitch Bronstein, dit Trotski, est né le 7 novembre 1879 dans une famille d'agriculteurs juifs d'Ukraine. Lire la suite ▼, Dès le 1er décembre 1914, Lénine dénonce la guerre mondiale et prône sa transformation en guerre civile entre classes sociales. Le dégel s’amorce après 1953 et l’URSS remporte même une Palme d’or à Cannes en 1958 ("Quand passent les cigognes" de M. Kalatozov). Il y dénonce violemment le culte de la personnalité imposé par Staline, sa dictature exercée sur le parti et certains de ses crimes. En 1946, Staline fait changer le nom de l'instance gouvernementale du pays en Conseil des Ministres d'URSS (ou Sovmin). Ce nom restera jusqu'en 1990. Les États-Unis - Soutien scolaire en ligne du CP à la Terminale … Il déclare la souveraineté de la RSFS de Russie et démissionne du parti communiste. Après sa mobilisation lors de la guerre, sa nomination à la tête d'un soviet en Ukraine témoigne de sa participation à la révolution de 1917. 5 réponses. La Troïka ainsi formée contraint Khrouchtchev à démissionner de ses responsabilités à la tête du pays, pour le remplacer par Brejnev. Au XIIe Congrès, début 1923, Lénine vient d'avoir sa troisième attaque. Staline - Dictateur avant tout. Au début des années 1920, cette dualité renvoie à un dilemme fondamental : d’un côté, l’URSS, en tant qu’État, a besoin de paix et de stabilité ; d’un autre côté, toute stabilisation internationale diminue les chances d’une révolution mondiale et empêche l’URSS de jouer des « contradictions interimpérialistes ». Lire la suite ▼. En 1988, il décide le retrait des troupes russes d’Afghanistan. Il s'entoure du prestige de Kossyguine, chef du gouvernement, et de Podgorny, chef de l’État. Entre 1927 et 1929, Joseph Staline, secrétaire général (ou Guensek) du Parti communiste pan-soviétique des bolcheviks, ach Comme Lénine dans les dernières années de sa vie, Trotski s’oppose aux bureaucrates qui, dans le Parti et l'appareil d'État, du fait de leur position, bénéficient d'avantages matériels et moraux. Joseph_Staline ⇒ Si vous êtes ici c'est que le sujet vous intéresse ^^ Inscrivez-vous sur Oyant, apportez votre contribution sur … Au début de la guerre de 1914-1918, il rédige le manifeste internationaliste de la conférence de Zimmerwald. Sa tendance au culte de la personnalité s’accentue dans les dernières années de son règne. Boris Nikolaïevitch Eltsine naît le 1er février 1931 à Boutka, village de l’Oural. À la veille de la Seconde Guerre mondiale, il signe avec Hitler le pacte de non agression germano-soviétique du 23 août 1939. En 1946, Staline fait changer le nom de l'instance gouvernementale du pays en Conseil des Ministres d'URSS (ou Sovmin). Le 23 avril 2007, Boris Eltsine meurt à l’hôpital central de Moscou. Nikita Sergueïevitch Khrouchtchev nait le 15 avril 1894 à Kalinovka, en Ukraine dans un milieu modeste et paysan. À l’occasion de la parution d’un recueil de textes de Boris Souvarine, La Contre-révolution en marche, écrits politiques (1930-1934), Smolny, 2020, et alors que le centenaire du congrès de Tours s’approche, nous revenons sur une partie du parcours militant du principal auteur de la motion qui créa le Parti communiste en France. Il fait ses études au séminaire de Tiflis pendant cinq ans. Nom de la frise : Dirigeants URSS et USA Début : 1917 Fin : 2012 Description : Editer les paramètres de la frise Evènements de la frise Editer les évènements Périodes de la frise De 1917 à 1924 : Lenine De 1924 à 1953 : Staline De 1953 à 1964 : Khrouchtchev De 1964 à 1982 : Brejnev De 1982 à 1984 : Andropov De 1984 à 1985 : Tchernenko En mars 1921, face à la gravité de la situation, Lénine défend la nécessité d’une marche en arrière provisoire, un retour partiel à l’économie de marché : la NEP (Nouvelle politique économique). La révolution russe de 1917 trouve Lénine en Suisse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il est assassiné le 21 août 1940 par un agent de Staline (Ramon Mercader). Le 31 décembre 1999, en échange de son immunité parlementaire et la mise à l’abri de la justice de son clan, Eltsine abandonne la présidence de la Fédération de Russie et nomme président par intérim son Premier ministre Poutine. La « détente » avec l’Ouest prend la forme d’un statu quo (construction du mur de Berlin, crise des fusées à Cuba).Khrouchtchev s’illustre par ses coups d’éclats : en 1960, il rompt les négociations de la conférence de Paris avec les États Unis, la Grande-Bretagne et la France ; en novembre de la même année, Khrouchtchev part dans des envolées tonitruantes à l’ONU, spectaculairement ponctuées par des coups de chaussure sur son pupitre. Un an après la chute du mur de Berlin, il reçoit en octobre 1990 le prix Nobel de la paix. Quel célèbre dictateur dirigea l’URSS du milieu des années 1920 à 1953 ? À la mort de Koulakov en 1978, Gorbatchev est appelé au Kremlin au poste de secrétariat du Comité Central pour prendre la succession de son regretté parrain. La météorite de la Toungouska, estimée à 40.000 tonnes, creuse plus de 200 cratères et détruit 60 km2 de forêts, près du lac Baikal en Sibérie.